Faut-il faire connaître son handicap lors de sa recherche d’emploi ?

Un handicap est l’ensemble de toute borne d’activité à la vie en société supportée par une personne dans son environnement en raison d’une dégradation substantielle définitive ou durable, d’une ou de plusieurs fonctions mentales, sensorielles, physiques, psychiques ou cognitives. La question qui se pose souvent est : faut-il faire connaitre son handicap lors de sa recherche d’emploi ?

La raison pour laquelle on doit faire connaitre son handicap lors de sa recherche d’emploi

Réunir le handicap et recherche d’emploi n’est pas simple, mais il est inutile de cacher son handicap surtout s’il est visible. Cacher son handicap peut procréer une conséquence négative. Cependant, il ne faut pas cacher son handicap pour que le recruteur ne soit pas surpris. Ainsi pour éviter le faux espoir, le déplacement inutile et la perte du temps. De ce fait, il est essentiel d’informer son handicap afin que le recruteur prépare en avant un environnement ajusté pour l’entretien. Si vous informez votre handicap, votre candidature sera arrangée par les recruteurs sensibilisés au handicap de disposition adaptée et soignée. Par conséquent, il est nécessaire de savoir comment informer son handicap au recruteur.

Comment informer son handicap au recruteur ?

En général, le fait d’être un handicapé ne doit pas être le sujet primordial de l’entretien. Les recruteurs ont le droit de vous interroger sur les effets et les nécessités, mais ils n’ont pas le droit de demander le type et le nom de votre handicap. Pour informer votre handicap, dotez des phrases positives et simples afin que le recruteur comprenne les suites probables de votre handicap sur le travail proposé. Surtout, évitez d’user des termes médicaux qui peuvent faire peur. Présentez plutôt ce que vous pouvez tenir et supporter dans votre emploi, aussi vos qualités professionnelles et vos compétences. Dans ce cas, les personnes handicapées doivent faire confiance à ses capacités et considérer la différence comme une richesse et une force afin d’améliorer l’efficacité. Bref, le fait d’être un handicapé n’est pas du tout un obstacle sur ce genre d’activité.

Les faits qui attachent le sujet du handicap au travail

Il est possible d’avoir un recours à la justice en cas de refus de la candidature en raison de son handicap. Ainsi, le fait qu’un candidat mentionne son handicap sur son CV ni au cours de l’entretien n’est pas obligatoire. Il est juste conseillé de le faire. En effet, un candidat peut aussi faire appel à un avocat pour saisir le juge pénal, le défenseur des droits ou le conseil des Prud’hommes en cas de discrimination liée au handicap.

Quelles aides pour inciter au recrutement de travailleurs handicapés ?
Quel est le rôle de l’agefiph ?